Sortie #10 – Petite balade entre amis

20 mai 2018. J’ai longuement hésité à participer à cette petite balade entre amis. Mon emploi du temps est bien chargé en ce moment et demain sera une très longue journée. Nous en reparlerons plus tard. J’ai commencé à me convaincre en me disant que je ne participerai qu’à la matinée et que je ne prendrai pas l’appareil photo. Mais chassez le naturel et il revient au galop ! Je suis donc parti avec l’appareil photo dans le coffre et les garçons en co-pilotes. Pour la monture, comme je dois utiliser la Mégane le lendemain, je simplifie les choses en la prenant aussi aujourd’hui. Nous rejoignons tranquillement les autres participants au petit déjeuner.

Aujourd’hui, c’est multi-marques et trans-époques. Bon, c’est quand même presque uniquement des sportives françaises. A part une superbe Ford Focus RS, 2ème génération, le reste du plateau se partage entre Renault et Peugeot. Du côté de la marque au lion, un duo rouge, les célèbres 205 et 309 GTi et une bruyante 206 bleue. Côté losange, une R5 Turbo 2, une Super 5 GT Turbo, une R21 Turbo, la R26 et une Clio 3 RS dans une très rare livrée rouge mat Ange & Démon.

Le road book a été préparé aux petits oignons, tout y est bien décrit. Nous prenons la direction d’un petit lac à proximité, utilisant les petites routes désertes et sinueuses.

Après une petite pause et quelques photos, nous allons user de la gomme sur des routes que je connais bien. Les amateurs de sportives du coin ont les mêmes terrains de jeu. Cela facilite grandement le travail de mon copilote. La D45 au départ de Sorèze sera donc l’entrée du jour. Cette fois-ci, nous bifurquons à droite sur la D12 pour rallier Arfons. Ensuite, nous prenons une route forestière pour aller aux bassins de Roudille. L’endroit est bien humide. Une belle flaque traverse la route. Forcément, les plus joueurs d’entre nous s’en amusent.

Nous repartons vers Fontbruno et Laprade, où je suis passé il n’y a pas si longtemps. Puis nous suivons la D101. C’est ici que le ciel décide de nous embêter. Jusqu’à présent, il faisait beau. Mais dès que nous arrivons dans cette vallée encaissée, les nuages déversent des litres d’eau. Je crains le pire pour la suite, puisque le road book indique que nous allons monter au pic de Nore. La pluie finie par s’arrêter vers Mas-Cabardes. Nous bifurquons sur la D9 et sur ce versant, il fait beau. La montée se fait sans encombre, à l’exception d’une paire de chiens au milieu de la route dans le petit village de Labastide-Esparbairenque et d’un riverain visiblement agacé par le bruit de nos voitures. Une fois au sommet, nous discutons avec une bande de motards en vadrouille comme nous. Les anciennes attirent leur regard, Turbo 2 en tête. La vue est relativement dégagée.

Nous descendons par la route de Mazamet, la D87. Elle est clairement la plus étroite et sinueuse, avec une visibilité souvent inexistante. En plus aujourd’hui, elle est bien sale. Je descends rapidement, autant que le permet la route. La Super 5 GT Turbo me suit. Arrivés au bas de la descente, nous bifurquons sur la D54, bien plus roulante. L’appel du pique-nique nous fait hausser le rythme. « A droite sur un petit pont ». Et mince, trop tard, je l’ai raté. Tant pis, il me semble qu’en continuant tout droit, nous allons arriver tout de même au lieu du repas. Mon second fils, assis à l’arrière, ne se sent pas très bien. Les derniers virages et son estomac vide n’ont visiblement pas fait bon ménage. Je roule doucement pendant quelques kilomètres, en doutant de plus en plus sur l’itinéraire. Je finis par m’arrêter pour vérifier la carte. Mais j’ai oublié la carte papier à la maison. Le téléphone n’est d’aucune aide, le réseau étant aux abonnés absents. Bon, il n’y a pas le choix. Il ne reste plus qu’à faire demi-tour, passer sur le petit pont et suivre le road book. Nous croisons le reste de la troupe. Eux aussi ont raté le petit pont. Nous sommes malgré tout proches du lac des Montagnès, lieu de notre casse-croûte bien mérité.

Après le repas, le road book nous ramène vers la maison, donc je reste avec les copains. Vous sentez venir la suite ? Après Saint-Denis, nous empruntons une petite route, bien étroite, comme il y en a beaucoup par ici. Un panneau aurait dû nous mettre la puce à l’oreille… La route est barrée à l’entrée de Caudebronde. Nous faisons un demi-tour compliqué sur un chemin en épingle. Puis retour à la case départ ! Nous rentrons finalement par la D629. Nous nous arrêtons au barrage des Cammazes. Je ne me rappelle pas avoir déjà vu le niveau de l’eau aussi haut ! Mon second fils profite de l’occasion pour se glisser dans le baquet passager de la R5 Turbo 2. Il en a surtout retenu le bruit et les vibrations !

Finalement, nous rentrons à la maison après 19h… Mais ce fut une belle journée, sur des routes certes habituelles mais toujours sympathiques. Et rouler avec d’autres passionnés, en mélangeant les marques et les époques, il n’y a rien de mieux !

Une réflexion sur “Sortie #10 – Petite balade entre amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s