Renault Clio (3) RS Trophy #2

Reprenons si vous le voulez bien le fil des aventures du poussin, de sa renaissance. Pour ceux qui ont manqué le début, il n’est pas bien loin.

Moteur Clio RS - 16.jpg

Le montage commence dès le lendemain de la réception du moteur. Il se fait dans l’ordre inverse du démontage. Les périphériques, comme l’alternateur ou le compresseur de climatisation, sont prélevés sur l’ancien moteur et montés sur le nouveau. La courroie accessoire est neuve, de même que les bougies et les filtres.

Moteur Clio RS - 14.jpg

Vient ensuite le tour des bobines d’allumage, du faisceau et du collecteur d’admission. Le haut du moteur équipé, il est temps d’installer le volant moteur et un embrayage tout neuf. Puis, la boîte de vitesse est vissée sur le bloc moteur. Et il est déjà temps de remonter le tout dans la voiture. J’arrive à l’atelier juste après cette étape.

Le remontage continue : support de batterie, boîte à air, batterie, calculateur… Le mécanicien est parfaitement rodé à l’exercice. Il sait exactement comment procéder. La vitesse avec laquelle il opère est effarante, surtout si je compare avec mes séances de (petite) mécanique le week-end… J’ai l’impression qu’il pourrait démonter un moteur pendant que je change mes plaquettes !

Ensuite, l’échappement est raccordé. Puis vient la suspension. Le berceau est présenté sous la voiture à l’aide d’un vérin de fosse avant d’être fixé. Les suspensions peuvent alors être remontées entièrement. Le radiateur retrouve ensuite sa place. Une fois la partie mécanique terminée, il reste encore à fixer les optiques, les passages de roue, le pare-choc, bref toutes ces pièces qui vont redonner son apparence habituelle à la Clio.

Moteur Clio RS - 13.jpg

Mais il reste encore du pain sur la planche. Le moteur reçoit une huile toute neuve. Un réglage de géométrie est effectué, afin que la Clio garde sa belle tenue de route. Il est enfin temps de démarrer ce moteur ! Valentin voit arriver le bout du tunnel. Le moment où il s’assoira de nouveau dans le Recaro approche.

Moteur Clio RS - 12.jpg

Mais malheureusement, il faut se rendre à l’évidence : il ne tourne pas correctement. Le diagnostic est sans appel : la distribution est décalée. La courroie avait certes été changée lors du reconditionnement du moteur, avant sa livraison. Mais hélas pas remontée correctement. Par mesure de précaution, les compressions sont testées. Et elles sont bonnes ! Ouf ! Une fois la distribution correctement calée, le moteur tourne enfin correctement. Il ne reste plus qu’à aller faire un essai sur route pour s’assurer que tout est en ordre. Mais les ennuis continuent… Le moteur ne délivre pas vraiment toute sa puissance. La poulie de déphasage n’a visiblement pas aimé le décalage de l’admission ou alors elle était déjà fatiguée avant. Bon, il ne reste plus qu’à commander cette fameuse poulie, une nouvelle courroie de distribution et cela sera bon. Mais vous connaissez la loi de Murphy ? La poulie est en rupture de stock chez Renault ! La concession fait alors jouer son réseau et trouve deux poulies en France, dont une dans le Massif Central. Sauvé ! Et cette fois-ci, c’est la bonne ! Le moteur fonctionne parfaitement. La Clio peut enfin reprendre la route !

Renault Clio 3 RS - 6.jpg


Puisque le poussin peut de nouveau arpenter les routes les plus sinueuses, je redonne la parole à Valentin pour nous en dire un peu plus sur cette Clio.

Renault Clio 3 RS - 1.jpg

Pourquoi avoir choisi une Clio RS ?
Je retrouve dans la Clio le même esprit que la Saxo VTS : une petite voiture légère, avec un moteur atmosphérique et un vrai look.

Renault Clio 3 RS - 4.jpg

Peux-tu nous raconter comment tu l’as eue ?
Lorsque j’ai revendu ma Saxo VTS 16s, je cherchais une voiture plus confortable, plus moderne. La Clio RS de 3ème génération était la réponse idéale. J’en ai trouvé une en phase 1, de couleur Gris Makaha. Je me suis rapidement aperçu que son toit ouvrant fuyait. Lorsque je suis retourné chez Renault pour faire réparer cette fuite, ma voiture actuelle venait d’arriver. J’ai très vite craqué sur le jaune Sirius… Un mois et demi après avoir acheté la grise, je repartais au volant de la jaune…

Renault Clio 3 RS - 5

Depuis combien de temps l’as-tu ? Quelle distance as-tu parcourue à son volant ?
Un peu plus de 6 mois et environ 3 000 km.

« J’adore le jaune Sirius »

Est-elle complètement d’origine ou as-tu apporté (ou un précédent propriétaire) quelques modifications ?
Elle est pour l’instant entièrement d’origine. Ceci dit, j’aimerai bien changer la ligne d’échappement et convertir la voiture à l’éthanol.

Renault Clio 3 RS - 3

Peux-tu citer 3 choses que tu adores dans cette voiture ?
Son look, le jaune Sirius et le châssis Cup.

3 choses que tu détestes ?
L’absence de différentiel autobloquant, l’intérieur qui ressemble trop à une Clio 3 « de base » et la qualité des plastiques.

Renault Clio 3 RS - 2.jpg

Si tu la remplaçais, tu prendrais quoi ?
Soit une Mégane 3 RS, soit une Audi S3.


Voilà qui conclut cette aventure périlleuse ! Je tiens à remercier Valentin pour sa disponibilité et Renault Portet-sur-Garonne pour m’avoir permis de visiter les coulisses. Vous aimez cette Clio ? Vous pouvez télécharger un fond d’écran pour garder à l’œil ce poussin.


Attendez, ne partez pas encore ! Il reste quelques photos à partager. Lorsque vous arrivez à l’atelier de la concession de Renault Portet-sur-Garonne, vous êtes accueillis par une voiture légendaire de la marque au losange. Un style très cubique, une peinture bleue, des bandes blanches, des sacs de sable dans le coffre, vous aurez bien entendu reconnu la R8 Gordini.

Face à cette R8 se trouve une belle collection de sportives Renault, couvrant une vaste période.

Show room RS Portet - 12.jpg

En effet, une Dauphine Gordini ouvre le bal des anciennes. Elle a quand même vu le jour en 1957 ! A ses côtés prend place une R12 Gordini. Vient ensuite une paire d’Alpine A310, dont une attend d’être restaurée.

Puis nous arrivons dans les années 2000 avec un duo de Clio V6, une phase 1 et une phase 2.

Pour finir, nous avons 3 Clio en série limitée : une Clio 2 RS Ragnotti (une Cup anglaise reconvertie en conduite à gauche et donc identique en tout point à une Ragnotti), une Clio 3 RS R27 F1 Team, la petite sœur de ma Mégane R26 et une Clio 3 RS Ange & Démon, une parmi les 666 exemplaires produits. Superbe association de couleurs !

Show room RS Portet - 1

Quand les modernes font face aux anciennes !

Show room RS Portet - 5.jpg

Si vous passez dans le coin, faites un petit détour pour aller voir ces bijoux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s