Sortie #2 – A l’assaut de la montagne Noire

3 septembre 2017. C’est la rentrée scolaire. Mais vous vous doutez bien que nous n’allons pas parler cahiers ni ardoises. Avant de retourner cirer les bancs de l’école de publique, mes garçons vont avoir droit de faire un tour de manège.

 Depuis quelques temps, une sortie autour de Toulouse est l’objet de discussions sur le forum Ford RST Team, mais rien de concret n’arrive. Aussi, je décide de prendre les choses en main, commençant à être rodé dans la préparation de balades. Le hasard a voulu que ce soit ce dimanche 3 septembre, veille de rentrée scolaire, qui a été finalement la date la plus plébiscitée.

 Outre mes deux enfants, j’amène avec moi un ami qui attend patiemment de pouvoir aussi rouler en sportive. Il assurera les photos, me permettant de me concentrer sur l’organisation.

 Donc nous nous retrouvons en ce dimanche ensoleillé sur un parking de grande surface, tels des adeptes du tuning un vendredi soir… Après une chocolatine, nous partons plein est, en convoi, direction la montagne Noire. J’ouvre la route. Derrière moi, une Focus ST Mk2, puis une Focus ST Mk3 break et une Focus RS Mk3. Arrivés au bassin de Saint-Ferréol, nous sommes rejoint par une Focus RS Mk2. Une bonne partie de la gamme sportive de Ford de ces dernières années est représentée. Il est temps de sortir l’appareil photo.

Nous quittons le lac pour rejoindre Sorèze. C’est d’ici que chaque mois de juillet débute le rallye de la Montagne Noire. Je retrouve avec plaisir les routes que j’ai déjà empruntées par le passé (lire ici). La montée se fait à un bon rythme, au doux son du crissement des pneus. La descente vers Dourgne est plus calme, permettant de profiter du paysage. La vue sur la vallée est toujours aussi époustouflante. Nous ne sommes pas en haute montagne, et pourtant le regard porte très loin. La suite est moins réjouissante. Nous empruntons une « liaison » pour rejoindre la « spéciale » suivante. Malheureusement, la route vient d’être fraichement goudronnée et comme bien souvent, elle est couverte de gravillons. Nous roulons au pas, laissant de l’espace entre chaque voiture pour éviter les projections. Dans ces conditions, le temps paraît long !

Je me pers ensuite quelques peu en arrivant à Labruguière. Après un demi-tour et quelques hésitations, je retrouve finalement la route de Carcassonne, la D56. Elle est utilisée lors du deuxième jour du rallye, sous le nom de spéciale de « Fontbruno ». La montée entre les arbres, sinueuse à souhait, permet de se faire vraiment plaisir. La route est suffisamment large pour pouvoir croiser un tracteur sans serrer les fesses. Là encore, les gommes chantent dans les virages serrés.

20170903_011745.jpg

Nous arrivons au lac de Laprade. Le lieu est idéal pour une pause.

Après quelques discussions, nous repartons. Les enfants montent dans la Focus RS Mk3 afin de tester le launch control. Nous arrivons rapidement au lieu du pique-nique : le lac des Montagnès. Les voitures sont garées à l’ombre du bois, un endroit plutôt photogénique.

Après le pique-nique et le café, il est temps de repartir pour la dernière étape : l’ascension du pic de Nore. Bon, je me perds une nouvelle fois. Ce n’est pas évident de bien repérer les bifurcations tout en surveillant ses rétroviseurs pour s’assurer que tout le monde suit, et en ayant une conversation (en anglais) avec mon copilote du jour… Je vais devoir améliorer ce point pour la prochaine sortie. Bref, nous nous retrouvons à Mazamet où nous faisons demi-tour. Je finis par trouver la route qui monte au pic, bien que ce ne soit pas celle initialement prévue dans le road book. Ce côté est très sinueux, très étroit et sans visibilité. Et qui plus est, la route est par endroit bien sale, notamment dans les épingles. Finalement, tant mieux, parce que la faible adhérence permet de s’amuser.

Au sommet, la chance est avec nous. Pas de vent et une vue plutôt dégagée, chose plutôt rare ici.

_DSC3213.jpg

Nous profitons de ce moment bien agréable. Les voitures, alignées sous l’imposante antenne, attirent les curieux.

Je prête l’appareil photo aux enfants pour les faire patienter, pendant que nous discutons. Au milieu des selfies et des photos mal cadrées, j’ai eu le plaisir d’en découvrir une paire bien sympathique.

La fin de la journée approche. Il est temps de rentrer. Nous roulons à 4 en convoi jusqu’à Puylaurens où nous nous séparons. L’heure pour Rakesh de prendre les dernières photos.

20170903_011797.jpg

Voilà qui conclu une belle journée. Je pense que ce ne sera pas la dernière sortie que j’organiserai.

Je remercie Rakesh pour avoir assuré la navigation et surtout pour ses superbes photos ! I hope you will share those ride with your own sport car soon!

Une réflexion sur “Sortie #2 – A l’assaut de la montagne Noire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s