Roadtrip #17 – Circuit des bastides albigeoises

13 septembre 2017. Ma transpyrénéenne annulée (lire ici), j’ai un peu de temps libre. Chose rare. Ma Focus n’est pas encore réparée. Mais comme elle ne fait visiblement des siennes que lorsque le temps est pluvieux ou humide et qu’il fait plutôt beau aujourd’hui, je peux tenter une balade. Bon, je suis raisonnable, ce n’est pas aujourd’hui que j’irai au Tourmalet. Mais j’ai en tête un parcours assez court depuis un moment. Un parcours pour visiter des villages médiévaux reliés par de belles routes : le circuit des Bastides Albigeoises.

C’est parti ! Afin de rejoindre le premier de ces villages médiévaux, je passe par les vignobles gaillacois. Il y a longtemps que j’ai envie de faire quelques photos dans ces vignes. Mais je n’avais encore jamais pris le temps. Aujourd’hui, pas de souci, je ne pars pas pour 500 km, donc allons-y !

La route à travers les vignobles est toujours un plaisir. Elle est vallonnée et sinueuse, bref l’idéal pour ne pas s’ennuyer au volant.

J’arrive à ma première étape : Castelnau-de-Montmiral. Située au sud de la forêt de Grésigne, cette place forte bâtie en 1222 par Raymond VII, comte de Toulouse, est surtout connue pour sa place rectangulaire entourée d’arcades.

Comme pour tout village médiéval, sa situation en hauteur offre une vue saisissante sur la campagne tarnaise.

Comme vous pouvez le voir, même s’il y a du soleil, le ciel est quand même bien couvert vers le nord. Je quitte Castelnau-de-Montmiral. Je prends la D964 vers l’est, contournant la forêt de Grésigne. Encore une belle route, suivant le cours de la Vère. Arrivé à proximité du prochain village, il est déjà midi. Je cherche un beau point de vue sur cette nouvelle place forte médiévale : Puycelsi. Puisque je profite de cette belle vue, autant manger un morceau ici avant d’aller visiter le village.

Puycelsi a été bâti au Xème siècle par des moines bénédictins sur un piton rocheux surplombant la vallée de la Vère. Une fois garé, je suis d’abord attiré par la vue.

Puis, je monte à pied dans le village. C’est calme, il n’y a presque personne. Un chat dors tranquillement, paisible. J’arpente les petites ruelles.

Je quitte Puycelsi et retrouve la vallée de la Vère. Je m’arrête quelques minutes au village suivant qui n’est pourtant pas une bastide albigeoise. Larroque est surplombé par de belles falaises, alors autant s’arrêter et prendre quelques photos.

La D964 m’amène maintenant vers le nord. Je ne tarde pas à apercevoir un château bien perché.

Je suis arrivé à Bruniquel, le village suivant sur la liste.

_DSC3338

Situé, pour changer, sur un piton rocheux et en bordure de la forêt de Grésigne, Bruniquel est connu pour ses châteaux et sa grotte, occupée par l’homme de Néandertal 176 500 ans avant notre ère. Je n’ai pas pris le temps d’aller voir s’il était possible de visiter la grotte. Je monte vers le château.

Au pied du château, la vue s’ouvre sur le confluent de la Vère et de l’Aveyron.

Il y a ici bien plus de touristes qu’à Puycelsi ou Castelnau. La plupart d’entre eux viennent de l’autre côté de la Manche. Je ne m’éternise pas, regrettant la tranquillité des villages précédents.

Bruniquel

Je change de route et de direction : je roule maintenant vers l’est, sur la D115 puis la D1. La route monte et rentre dans la forêt. Je profite d’un des nombreux panneaux pour faire une photo souvenir.

_DSC3340.jpg

C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il faut tourner à gauche et prendre la D9. Au bout de cette route, juste quelques kilomètres plus loin, se dresse un autre village médiéval dominé par son château en ruine : Penne. Lui aussi est situé en bordure de la Grésigne, au nord cette fois.

Il y a pas mal de monde aux abords du village. Mais les étroites ruelles sont plutôt calmes. Je profite de la tranquillité pour déguster une bonne glace artisanale. L’église, reconstruite après les guerres de religion, est plutôt massive.

Ici aussi, les traces d’occupation humaine remontent à bien avant le moyen-âge. Des objets datant de l’âge de bronze ont été découverts  dans la grotte dite « Le Cuzoul d’Armand ».

Après avoir visités ces 4 villages médiévaux classés parmi les plus beaux villages de France, il est temps d’aller en visiter un dernier, plus loin à l’est. La route D91 qui y mène depuis Penne est vraiment agréable, bien vallonnée, suivant les déclivités de la campagne tarnaise. Le dernier village de la journée est très certainement le plus médiatisé. Il a été élu en 2014 « village préféré des français » lors de l’émission télé éponyme : Cordes-sur-Ciel. Bâti en 1222 par Raymond VII, comme Castelnau-de-Montmiral, Cordes a pour but de protéger le Nord du comté de Toulouse et de barrer la vallée du Cérou. La petite ville a ensuite prospéré. Des familles d’artisans y ont petit à petit fait fortune. Devenues familles  bourgeoises et marchandes, elles ont fait bâtir des belles demeures bien décorées : les maisons gothiques.

Je déambule dans la rue principale, en forte pente. Puis je rejoins la place principale d’où la vue sur la vallée du Cérou est intéressante.

Je descends vers la place de la Halle où je trouve le plus étrange morceau de bois que je n’ai jamais vu !

Il en reste encore à voir, notamment l’église, les autres portes fortifiées etc. Mais il se fait tard, et je connais déjà. Aussi, je descends par une des ruelles latérale pour retrouver la voiture. Je vous laisse le plaisir de découvrir vous même le reste de ce beau village.

_DSC3380.jpg

Voilà qui conclue ce circuit des bastides albigeoises, très intéressant si on aime les vieilles pierres. Comme en plus les routes et les paysages du coin sont à la hauteur de ces lieux chargés d’histoire, ce n’est que du plaisir !

 

Une réflexion sur “Roadtrip #17 – Circuit des bastides albigeoises

  1. Super reportage… Je l’ai suivi il y a deux en pour faire visiter la région à ma compagne (qui ne l’est plus…) et c’est vraiment un régal.. Je n’avais pas encore ma Mégane et de toutes façons, je n’aurais pas eu l’autorisation de me faire plaisir.. Seule différence, je suis passé à St Antonin parce que c’est le village de mon père….incontournable donc..!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s