Roadtrip #15-2 Week-end Cévenol Jour 2

3 Juillet 2017. Un beau ciel bleu apparaît quand nous ouvrons les volets. Nettement mieux que le temps maussade de hier !

Chambre d'hôte.jpg

Après un bon petit-déjeuner, nous reprenons la route. Nous nous arrêtons au fameux pont de pierre.

Saint-Martin-de-Boubaux.jpg

Nous reprenons la même superbe route que hier jusqu’à la N106. De nombreux nuages gris bouchent le ciel au nord. Mais la lumière est belle. Nous progressons vers le nord, par la D29 puis la D35. La route monte, offrant des vues dégagées sur ces monts et vallées lozériens.

Nous arrivons dans un petit village niché au creux d’une vallée : le Pont-de-Monvert. La première chose qui interpelle en arrivant est le cours du Tarn. Le lit de la rivière, qui prend sa source juste au-dessus au mont Lozère, est immense. Alors que seul un petit torrent coule en son centre…

Pont-de-Monvert-1.jpg

Avant de poursuive la visite, nous faisons un détour par la boucherie-charcuterie pour acheter de la saucisse sèche au roquefort. De longs saucissons pendent et sèchent devant la vitrine.

Pont-de-Monvert-2.jpg

Nous montons pour avoir une vue complète sur le village. Le soleil fait quelques timides apparitions. Ce qui n’est pas vraiment suffisant pour réchauffer l’atmosphère.

Pont-de-Monvert-3.jpg

Nous redescendons au bord du Tarn pour boire un café. Sur les murs du troquet démodé, des photos montrent la rivière remplissant entièrement son lit pourtant très large. L’eau arrivait presque au niveau du pont. Incroyable !

Nous quittons le Pont-de-Montvert par la D20. Cette route monte vers le mont Lozère, serpentant eu milieu d’un décor granitique étonnant. Le vent et quelques gouttes nous attendent au col de Finiels.

Col de Finiels.jpg

Nous ne nous éternisons pas. Demi-tour pour repasser au Pont-de-Monvert. Nous empruntons ensuite la D35 pour rallier le lieu suivant sur la liste : la cascade de Rûnes. Nous garons la voiture et nous poursuivons à pied. Un petit sentier descend dans un bois. Nous entendons l’eau qui coule mais pour l’instant, nous ne voyons rien. Puis nous arrivons à une sorte de belvédère. La vue sur le paysage montagneux est plaisante mais même en se penchant, difficile d’apercevoir une cascade. Pourtant, nous sommes visiblement tout près.

Cascade de Runes-1.jpg

Le sentier continue de descendre, plus abruptement. Parfois quelques marches ont été édifiées pour aider à descendre (ou à monter). Après quelques minutes de marche, nous y sommes : au pied de la cascade. Et elle est plus impressionnante que ce que j’imaginais !

Cascade de Runes-2.jpg

Nous profitons quelques minutes de cet endroit, désert et donc rien que pour nous à ce moment-là.

L’heure tourne, il va être temps de trouver un endroit sympa pour le repas. Nous sommes dans la commune des Bondons, avec vue sur le Truc de Miret et le Truc des Bondons. Le paysage est étonnant. Nous ne nous arrêtons pas, tant pis pour les photos. Comme cela, j’ai une excuse pour revenir explorer ce coin de Lozère. Nous montons et arrivons sur un plateau, où se trouve une des plus grandes concentrations de mégalithiques d’Europe : le Cham des Bondons. Nous nous arrêtons pour manger. Le vent souffle fort, nous obligeant à mettre nos vestes et même nos capuches. La visite du site se fait à pied et prendrait trop de temps pour un road trip. Une autre fois peut-être. Nous continuons à rouler sur ce causse, vers l’ouest. Puis nous bifurquons vers les sud et empruntons une petite route qui mène à un hameau. Nous nous garons et approchons à pied de beaux bâtiments en pierre.

Boisset - Gorges du Tarn-1.jpg

Une fête a l’air de se préparer. Mais nous ne sommes pas ici pour cela. Nous marchons sur un petit chemin qui continue après la ferme. Et nous arrivons à un sacré point de vue sur les gorges du Tarn ! Époustouflant. Et vertigineux ! Un petit sentier descend un peu plus bas pour avoir un meilleur point de vue, mais la pente est vraiment raide. Mieux vaut ne pas glisser !

Nous faisons demi-tour et repartons vers le nord jusqu’à Chanac, bien joli petit village. Nous empruntons ensuite la N88 pour arriver au Villard. Un panneau au bord de la route nous indique bien l’ensemble fortifié à visiter. Mais ensuite, il n’y a plus de signalisation. Le village se découpe en deux parties distinctes, nichées au sommet de collines, perdus dans la verdure. Bien entendu, il est difficile d’y circuler en voiture. Après deux demi-tours, nous avons enfin trouvé ce que nous venions voir. Mais il est tard et nous avons encore de la route pour rentrer. Nous décidons de faire l’impasse.

Boisset - Gorges du Tarn-4.jpg

Voilà qui conclu un superbe week-end. Que c’est reposant d’être perdu en Lozère. Même si la météo n’a pas été vraiment avec nous, nous avons quand même profité de ce bol d’air. Le rythme a été bien moins soutenu que lors de mes sorties habituelles, mais c’est tout aussi agréable de prendre son temps. Et cela a eu une conséquence inattendue : j’ai battu mon record de consommation ! 5,78 L/100 ! Ce qui m’a permis de faire plus de 930 km avec un plein. Bref, à refaire !

Publicités

Une réflexion sur “Roadtrip #15-2 Week-end Cévenol Jour 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s