Roadtrip #13-2 Intermède pluvieux

6 Mai 2017. Ce jour aurait dû être le départ d’une nouvelle aventure, à parcourir l’Ardèche en groupe. Une nouveauté pour moi, habitué de rouler en solo. De temps en temps je prends quelqu’un sur le siège passager. Mais je n’ai jamais encore fait un vrai road trip avec d’autres passionnés et leur monture respective. Sauf que la météo est annoncée comme exécrable en ce samedi. Et pour une fois, ils ont vu juste… Quand je me lève, c’est très gris. Une petite pluie fine tombe.

Lorsque la sortie groupée a été décalée, quelques jours plus tôt, je me demandais bien ce que j’allais pouvoir faire ce jour-là. Mais grâce à Papy (suivez ses aventures ici), j’ai un joli roadbook.

Une fois le petit-déjeuner avalé, j’échange quelques mots avec un local qui est originaire de la vallée de la Jordanne. Le monde est petit ! Je quitte Rochepaule par la route empruntée hier pour y arriver. Elle me procure toujours autant de plaisir. Je regrette de ne pas avoir pris le temps de faire des photos sur cette D314, hier à cause de la fatigue et aujourd’hui parce qu’il n’arrête pas de pleuvoir. Je prends ensuite la D9 qui m’amène non loin de là au lac de Devesset. L’endroit a l’air joli. Mais l’épaisse couche de nuages gris sombre et la pluie incessante le rendent assez triste.

Deux photos et je repars. Pour l’instant, la route n’est pas vraiment sinueuse, pas vraiment vallonnée et entourée de sapins. Mais rapidement, les choses changent. Je découvre petit à petit des routes typiques de l’Ardèche. C’est montagneux et donc sinueux à souhait. La D533 entre Saint-Agrève et Lamastre offre un bon aperçu de la suite. Je passe Vernoux-en-Vivarais et Saint-Michel-de-Chabrillanoux.

La route, la D2, surplombe la vallée de l’Eyrieux. Malgré la pluie, je m’arrête à un belvédère et je profite quelques minutes du panorama. C’est vraiment beau. Les couleurs sont étonnantes au vue des conditions météorologiques.

Vallée de l'Eyrieux 1.jpg

De quoi faire une photo panoramique.

Vallée de l'Eyrieux 2.jpg

La route redescend ensuite pour rejoindre le cours de l’Eyrieux. Je bifurque sur la D120 aux Ollières-sur-Eyrieux. La route est belle, serpentant entre les parois rocheuses.

Vallée de l'Eyrieux 3.jpg

Je suis la rivière jusqu’au Cheylard où je m’arrête faire le plein. Ensuite, direction le sud par la D237. La route grimpe. Je me rapproche des nuages. Il pleut toujours autant. Je m’arrête quelques instants au bord du lac de Saint-Martial où la vue sur le village attire le regard et l’objectif.

Je continue de monter, passant les premières épingles. Les sapins finissent par disparaître. Arrivé au col, à 1417m, le vent souffle fort. Je tente de sortir de la voiture pour photographier le mont voisin, qui donne aussi son nom à ce col : le Gerbier de Jonc. Je vois enfin cet endroit que je connais de nom depuis l’école primaire, depuis que l’on m’a appris que la source de la Loire s’y trouvait.

Je prends à droite sur la D378 pour aller au mont suivant. En chemin, je m’arrête manger un morceau. Il pleut toujours autant. Je reste à l’abri dans la voiture et profite des places arrière. Je trompe l’ennui de ne pas profiter du paysage en prenant des photos. De l’eau, encore de l’eau…

Je repars, toujours sous la pluie. Je monte au col de la Croix de Boutières (1506 m) d’où je devrais apercevoir le mont Mézenc. Mais je suis juste en-dessous des nuages et le mont est invisible. Quand il n’est pas dans les nuages, le paysage est beau. J’imagine ce que cela doit être avec un beau soleil et un ciel bleu !

Une fois redescendu, vers le nord, je passe voir le lac de Saint-Front. Il pleut toujours autant et même ici, plus bas dans la vallée, une partie du paysage est dans les nuages !

Lac de Saint-Front.jpg

Je vous passe le morceau de nationale, inintéressant, et reprends le récit directement sur la D9 à Retournac. Je prends les routes qui suivent la Loire. Des panneaux indiquent les gorges de la Loire, mais je trouve qu’elles n’ont de gorges que le nom : le fleuve est déjà bien large, la vallée aussi. Ce n’est pas du tout encaissé. La route est agréable mais j’ai quand même connu mieux. La Loire ne se montre pas trop, trop basse par rapport à la route. Après quelques kilomètres, le relief s’accentue un peu et la vallée est plus encaissée. Je profite d’une première éclaircie pour m’arrêter, me dégourdir les jambes et bien entendu prendre quelques photos.

Je suis toujours la Loire. A Saint-Paul-en-Cornillon, je prends quelques minutes pour admirer un étonnant méandre. Juste après, c’est le pont du Pertuiset qui attire mon attention.

L’accalmie n’aura pas duré longtemps : il pleut de nouveau et pas qu’un peu. J’en ai marre de cette pluie. C’est vraiment pénible de prendre des photos dans ces conditions. Surtout que mon objectif est encore presque neuf et je n’ai pas envie qu’il prenne trop l’humidité. Je m’approche maintenant de Saint-Etienne. La circulation devient de plus en plus présente. Je passe par le col de la République (1 162 m) et bascule dans la vallée du Rhône. Je poursuis pour aller visiter le village perché de Malleval. Heureusement, la pluie a presque cessé. Il tombe encore quelques gouttes, mais le déluge a l’air derrière moi. Malleval est un très beau village, tout en pierre. Apercevoir quelques vignes sur des coteaux depuis ses ruelles étroites est surprenant.

Je quitte Malleval alors que la pluie reprend. J’en ai vraiment marre. Il est presque 17h, j’ai les pieds mouillés depuis ce matin. La voiture est étanche, pas mes chaussures. Je décide d’abréger et raccourci le road book. Je remonte le Rhône direction le sud de Lyon. J’arrive à l’hôtel vers 18h30. Malgré la météo exécrable, j’ai quand même passé une bonne journée. J’ai envie de revenir une fois où le ciel sera plus clément pour mieux découvrir et profiter des ces lieux.

A l’ouest, le ciel a l’air de se dégager. Espérons que demain soit une belle journée. Car demain est un grand jour…

Publicités

6 réflexions sur “Roadtrip #13-2 Intermède pluvieux

  1. Effectivement, tu n’as pas été gâté niveau météo… Je ne pensais pas que ça allait être de ce tonneau :O
    RB à garder au chaud pour y refaire une seconde fois avec Râ!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s